MONDE EN DERIVE

Un livre moribond
Un cierge à la main
Tu comptes les étoiles
celles qui brillent

en ton cœur

Un train est passé
et le sifflement
des danseurs de guerre
brûlant les mots
au nom du bien

Le feu en sommeil
au rond point de la gloire
engendra d'un monstre
prophète à la langue de bois
comme le loup coca cola
les croisés et ses prières
sonnantes 

le grand homme et ses valets
Sa nation l'empire et le pire
La soif et la raison
tous derrière tous derrière
les saintes croix volantes
à leurs frontières
trébuchantes

Et toi
Un livre moribond
Un cierge à la main
regarde passer le train
bourdon de fumée
Mots du vin
aux maux du mal

Emplis ton verre mon frère
la gueule de bois
rougit ta conscience

    
Michel Bret

 

 

 

 

Page précédente